BFMTV

États-Unis: un tireur près d'une synagogue à Pittsburgh

Des policiers sur les lieux de la fusillade le 27 octobre

Des policiers sur les lieux de la fusillade le 27 octobre - Capture d'écran BFMTV

Onze personnes ont été tuées dans la fusillade. Le tireur a été arrêté. Quatre policiers ont été blessés dans la fusillade.

Une fusillade a éclaté ce samedi dans une synagogue de la banlieue de Pittsburgh en Pennsylvanie, alors qu’un office religieux était célébré en ce jour de shabbat. Le bilan officiel fait état de 11 morts et six blessés dont quatre policiers, touchés dans un échange de tirs avec le tireur.

"Il y a eu 11 morts dans la fusillade", a déclaré le directeur de la sécurité publique de Pittsburgh, Wendell Hissrich lors d'une conférence de presse, précisant qu'aucun enfant n'avait été tué. "Il y a eu en plus six blessés, y compris quatre policiers", a-t-il poursuivi.

Le tireur, s'est inroduit vers 10h heures locales dans la synagogue "Tree of Life" où des fidèles étaient rassemblés pour le shabbat. Selon les médias locaux, il a alors crié: "Tous les Juifs doivent mourir". "Le service était en cours quand on a entendu un bruit lourd dans l'entrée", a raconté un membre de la congrégation, Stephen Weiss, au journal Tribune review. "J'ai reconnu le bruit d'une arme à feu", a ajouté ce fidèle de 60 ans, qui s'est immédiatement enfui.

La police a alors déployé d'importantes forces dans le quartier et appelé la population à rester chez elle. "Il y a un tireur dans la zone de Wilkins et Shady. Evitez le quartier", ont tweeté les services de sécurité publique de la ville.

thumbnail_BFMTV8502918.png
thumbnail_BFMTV8502918.png © -

Le suspect s'est rendu

Après avoir échangé des coups de feu avec les forces de l’ordre, le tireur s’est finalement rendu et est actuellement détenu par la police. "Le suspect de la fusillade est en garde à vue. Nous avons de nombreuses victimes à l'intérieur de la synagogue, il y a trois officiers qui ont été touchés", a assuré Chris Togneri un porte-parole de la police de Pittsburgh.

Selon une télévision locale, l'homme était équipé d'un fusil d'assaut AR-15 et de plusieurs armes de poing. Il s'est rendu à la police après avoir été blessé lors d'un échange de tirs avec la police.

Le président Donald Trump a assuré sur Twitter qu’il suivait la situation de près et a fait état de "plusieurs victimes", appelant les riverains et les personnes présentes sur place à trouver un abri.

G.D. avec AFP