BFMTV

Des hommes gays s'emparent du hashtag #ProudBoys, du nom d'un groupe d'extrême droite

Un tweet publié avec le hashtag #ProudBoys

Un tweet publié avec le hashtag #ProudBoys - BFMTV

L'objectif était de détourner le mot-dièse originel, utilisé par le groupe d'extrême droite américain Proud Boys, auquel Donald Trump avait lancé un appel ambigü pendant son débat avec Joe Biden.

Des couples d'hommes se sont emparés du mot-dièse #ProudBoys sur Twitter, en postant des photos d'eux-mêmes, avec leur conjoint ou encore en compagnie de leur famille. L'objectif était de détourner ce hashtag, utilisé par le groupe d'extrême droite du même nom, Proud Boys ("les garçons fiers" en français).

C'est à ce groupe que Donald Trump, au cours du débat avec Joe Biden, avait lancé un appel ambigü: "Proud Boys, stand back, stand by", avait déclaré le président américain. "Proud Boys, reculez et tenez-vous prêts", peut-on comprendre en Français. Une déclaration aussitôt reprise par le groupe nationaliste, qu'il a refusé de clairement dénoncer lors du débat.

Sur Twitter, note L'Obs, c'est notamment l'acteur américain George Sakei qui a diffusé l'initiative. "Je parie que ça les rendrait fou", concluait le comédien dans son tweet, publié le 2 octobre.

"Voir ce hashtag était tellement réjouissant", s'est félicité auprès de CNN Matt Dechaine, un homme qui a posté des photos de lui avec son mari.

Ce lundi, les tweets continuaient à affluer sur le réseau social, avec des photos de familles, de mariages, de parents et d'enfants. "Make love, not white supremacy!", revendique un utilisateur, se postant en photo avec son conjoint.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV