BFMTV

Des centaines de migrants tentent de franchir la frontière américaine à Tijuana

Des migrants d'Amérique centrale tentent de traverser la frontière américaine à Tijuana le dimanche 25 novembre 2018

Des migrants d'Amérique centrale tentent de traverser la frontière américaine à Tijuana le dimanche 25 novembre 2018 - Pedro PARDO, AFP

Désespérés, des centaines de migrants venant d'Amérique centrale ont tenté dimanche de franchir illégalement la frontière américaine à Tijuana, dans le nord-ouest du Mexique, poussant les Etats-Unis à fermer leur frontière au sud de la ville californienne de San Diego.

Au moins 500 d'entre eux, parmi lesquels des femmes et des enfants, qui participaient à une manifestation pacifique aux abords de la frontière, se sont dirigés vers la barrière métallique de délimitation et y ont grimpé pour tenter d'entrer aux Etats-Unis.

"On est prêt s'il le faut à mourir pour essayer de passer", a confié Mario Lopez, un Hondurien, tout en aidant sa fille de trois ans, qui avait perdu ses sandales dans la bousculade, à ramper sous la barrière métallique.

Après avoir franchi ce premier obstacle, les migrants ont reçu des gaz lacrymogènes, tandis que des hélicoptères de l'armée américaine survolaient la frontière à basse altitude, entrant même brièvement dans l'espace aérien mexicain.

Tentant de se protéger avec leur tee-shirt, plusieurs migrants ont préféré rebrousser chemin, tandis que d'autres ont poursuivi en direction d'une seconde barrière, surmontée de barbelés, derrière laquelle des gardes-frontières américains se mobilisaient pour stopper leur progression.

Un migrant portant les drapeaux mexicain et étatsunien tente de passer la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis le 25 novembre 2018 à Tijuana
Un migrant portant les drapeaux mexicain et étatsunien tente de passer la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis le 25 novembre 2018 à Tijuana © Pedro PARDO, AFP
Des migrants d'Amérique centrale tentent de traverser la frontière américaine à Tijuana le dimanche 25 novembre 2018
Des migrants d'Amérique centrale tentent de traverser la frontière américaine à Tijuana le dimanche 25 novembre 2018 © Pedro PARDO, AFP

Environ 5.000 migrants de la caravane sont arrivés cette semaine à Tijuana, après avoir parcouru plus de 4.000 kilomètres en un peu plus d'un mois pour fuir la violence et la pauvreté au Honduras, dans l'espoir d'entrer aux Etats-Unis.

Face à cet afflux, environ 9.000 militaires américains ont été déployés à la frontière avec le Mexique pour empêcher toute intrusion.

Pour entrer légalement aux Etats-Unis, les migrants doivent déposer des demandes d'asiles, mais les services administratifs américains sont saturés et l'attente pourrait être d'une année pour que leur dossier soit étudié.

Avec AFP