BFMTV

Costa Concordia: le corps de la dernière victime retrouvé dans l'épave

Le corps du serveur indien, dernière victime, a été retrouvé sous des meubles dans le Costa Concordia.

Le corps du serveur indien, dernière victime, a été retrouvé sous des meubles dans le Costa Concordia. - Filippo Monteforte - AFP

Les employés de l'entreprise en charge du démantèlement du paquebot au port de Gênes auraient retrouvé les restes du corps du serveur indien. C'est le seul cadavre qui n'avait pas été retrouvé après le naufrage du bâtiment, qui a fait 32 morts en janvier 2012.

L'image de l'immense paquebot échoué sur des rochers au large de l'île de Giglio, en Toscane, avait fait le tour du monde. Après l'opération de renflouage du Costa Concordia, c'est une nouvelle étape qui s'achève avec la découverte du corps de la dernière victime, le 32e. Le cadavre, qui devrait être celui du serveur indien Russel Rebello, aurait été découvert par des employés en charge de la démolition du bateau.

Citant des sources locales, c'est le quotidien italien, La Stampa, qui révèle que "les restes du serveur indien se trouvaient à l'intérieur d'une cabine située sur le pont huit du navire". Le corps, découvert par les employés de l'entreprise en charge de la démolition du navire, Ship Recycling, était caché par des meubles renversés après l'accident et le naufrage. 

4.229 personnes à bord

Les opérations de redressement et de renflouage ont duré des mois, ce n'est qu'en juillet dernier que le paquebot a pu être remorqué depuis l'île de Giglio, où il gisait, vers le port de Gênes. C'est grâce aux travaux d'"allègement" que le corps a été retrouvé. Le bateau est à l'heure actuelle vidé de tout ce qu'il est possible d'enlever, de manière à l'alléger pour le transférer dans une seconde structure où il sera finalement découpé.

Le 13 janvier 2012, le Costa Concordia, qui transportait 4.229 personnes, avait heurté un récif alors qu'il naviguait trop près des côtes de la Toscane. La coque éventrée sur plusieurs dizaines de mètres avait immédiatement pris l'eau. Trente-deux personnes avaient péri dans le naufrage, pour lequel le capitaine Francesco Schettino est poursuivi pour "homicide".

J.C. avec AFP