BFMTV

Coronavirus: 525 décès en 24 heures en Italie, un chiffre au plus bas depuis plus de deux semaines

Un hôpital de Brescia, en Italie, le 17 mars 2020

Un hôpital de Brescia, en Italie, le 17 mars 2020 - PIERO CRUCIATTI / AFP

Samedi, c'était le nombre d'hospitalisations en soins intensifs qui avait diminué pour la première fois en Italie depuis que le début de la pandémie, il y a plus d'un mois.

525 nouveaux décès dus au Covid-19 ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Italie, selon le bilan donné dimanche par la protection civile. Un chiffre au plus bas depuis plus de deux semaines. Samedi le nombre de morts en une journée s'élevait à 681, 766 vendredi. Près de 16.000 personnes sont mortes du Covid-19 en Italie, pays le plus endeuillé du monde, selon les chiffres officiels. 

"La courbe a commencé sa descente", s'est félicité le patron de l'Institut supérieur de la Santé, Silvio Brusaferro. La baisse du nombre des morts "est une donnée très importante", a-t-il dit. 

La sortie du confinement pour bientôt?

"Si ces données se confirment, nous devrons réfléchir à la phase 2" du plan de redémarrage de l'Italie, qui prévoit une reprise d'une partie de l'activité productive de la troisième économie européenne. Cette phase 2 a été décrite par les autorités comme une période de "cohabitation" avec le virus. 

L'Italie avait annoncé samedi que le nombre d'hospitalisations en soins intensifs avait diminué pour la première fois en Italie depuis que la pandémie y a explosé il y a plus d'un mois. Ces résultats sont "conquis jour après jour et il est important de maintenir les mesures qui ont fait diminuer la courbe", a-t-il toutefois ajouté. 

3000 personnes infectées en 24 heures

Depuis près de quatre semaines, les 60 millions d'Italiens sont soumis à une stricte atteinte à leurs libertés, avec interdiction de rassemblements, limitation drastique des déplacements et ralentissement considérable de l'activité économique.

Signe que la bataille n'est pas encore gagnée, les services sanitaires italiens ont comptabilisé près de 3000 personnes infectées supplémentaires ces dernières 24 heures. 

Salomé Vincendon