BFMTV

Colombie : les Farc prêtes à "rectifier" l'accord de paix rejeté par référendum

Timoleon Jiménez, alias Timotchenko, le chef suprême de la guérilla colombienne des Farc, prêt à rectifier l'accord de paix rejeté par les Colombiens ce dimanche.

Timoleon Jiménez, alias Timotchenko, le chef suprême de la guérilla colombienne des Farc, prêt à rectifier l'accord de paix rejeté par les Colombiens ce dimanche. - STR - AFP

Le chef des Farc se dit prêt à rectifier l'accord de paix qui devait être signé avec le gouvernement colombien. Ce dimanche, les Colombiens ont pourtant rejeté cet accord lors d'un référendum.

Le chef suprême de la guérilla colombienne des FARC, Timoleon Jiménez, s'est dit, ce lundi, prêt à "rectifier" l'accord de paix noué avec le gouvernement et rejeté, à la surprise générale, par les Colombiens lors d'un référendum ce dimanche.

"Nous sommes en train d'analyser dans le calme les résultats pour continuer, car cela ne signifie pas que la bataille pour la paix a été perdue", a assuré le chef des FARC à W Radio à La Havane, lieu des négociations pendant près de quatre ans. Il se dit disposé à "voir en quoi il faut rectifier" cet accord.

A.Mi avec AFP