BFMTV

Attentat de Berlin: libération du suspect tunisien arrêté en Allemagne

L'homme tunisien, qui avait été arrêté en Allemagne et soupçonné d'avoir été impliqué dans l'attentat de Berlin, a été mis hors de cause, et libéré.

Le Tunisien de 40 ans interpellé en Allemagne dans l'enquête sur l'attentat au camion-bélier commis à Berlin a été mis hors de cause et libéré, a annoncé ce jeudi une porte-parole du parquet fédéral.

La suite des investigations a montré que cet homme "n'était pas le possible contact d'Anis Amri", Tunisien de 24 ans considéré par les autorités allemandes comme l'auteur de l'attentat et tué vendredi dernier en Italie, a-t-elle dit, précisant que l'homme avait été libéré.

Les enquêteurs à la recherche d'éventuels complices

L'homme était soupçonné d'être entré en contact avec Anis Amri. "Le défunt Anis Amri avait sauvegardé dans son téléphone mobile le numéro de ce ressortissant tunisien de 40 ans. Les investigations laissent penser qu'il pourrait être lié à l'attentat", avait indiqué le parquet fédéral mercredi. Une perquisition avait eu lieu à son domicile et dans son commerce, le 26 décembre dernier. 

Les enquêteurs allemands cherchent à établir si Amri, qui était classé depuis des mois comme individu dangereux, a pu bénéficier de complicités. Trois de ses proches ont été interpellés samedi en Tunisie, dont son neveu qui a reconnu avoir été en contact avec Anis Amri via une application cryptée.

A.Mi avec AFP