BFMTV

Pakistan: une vedette des réseaux sociaux étranglée par son frère

Qandeel Baloch était devenue très populaire sur les réseaux sociaux grâce à ses photos.

Qandeel Baloch était devenue très populaire sur les réseaux sociaux grâce à ses photos. - Wikimedia

Qandeel Baloch, une jeune Pakistanaise devenue une vedette sur les réseaux sociaux pour ses "selfies" controversés, a été étranglée par son frère, apparemment pour des motifs d'"honneur", a indiqué la police samedi.

Souvent comparée à la starlette américaine Kim Kardashian, la jeune femme, une jolie brune aux lèvres pulpeuses, "a été étranglée par son frère", a déclaré à l'AFP Sultan Azam, un officier de police de la ville de Multan (centre). "Apparemment, il s'agit d'un cas de crime d'honneur", a-t-il ajouté, précisant que la police avait été informée du meurtre samedi par les parents de la jeune femme. "Le frère a pris la fuite après le crime, nous faisons de notre mieux pour l'arrêter", a-t-il poursuivi. 

Critiquée mais aussi admirée

Agée d'une vingtaine d'années, Qandeel Baloch ou Fouzia Ahmad de son vrai nom, était devenue célèbre au Pakistan à force d'auto-promotion. Elle apparaissait régulièrement -toujours soigneusement coiffée et maquillée- dans des selfies langoureux sur les médias sociaux, et s'était assuré des dizaines de milliers d'abonnés mais aussi une aura de scandale dans ce pays musulman très conservateur.

Souvent critiquée et insultée en ligne par ses contempteurs, elle était aussi admirée par d'autres parties de la société pour sa liberté de ton et son culot.

La rédaction avec AFP