BFMTV
Asie

Istanbul: des milliers de manifestants place Taksim

La police a utilisé mardi soir des canons à eau pour disperser les manifestants, comme ici à Gumussuyu, un quartier d'Istanbul.

La police a utilisé mardi soir des canons à eau pour disperser les manifestants, comme ici à Gumussuyu, un quartier d'Istanbul. - -

Des milliers de personnes ont de nouveau envahi la place Taksim à Istanbul mardi soir. La police a utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour disperser les protestataires.

La place Taksim à Istanbul a de nouveau été occupée, mardi soir, par des milliers de manifestants. La police a utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau contre les protestataires, à Istanbul mais aussi à Ankara.

Les contestataires, une centaine aux alentours de minuit, tentaient de se diriger vers les bureaux du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan dans ces deux villes, ignorant les injonctions des forces de l'ordre qui leur intimaient l'ordre de se disperser, selon des médias locaux.

Des slogans anti-Erdogan

C'est le cinquième jour du mouvement de protestation contre le gouvernement qui agite l'ensemble de la Turquie.

Plus tôt, à la nuit tombée, les protestataires scandaient des slogans hostiles au Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, malgré les excuses adressées à la mi-journée par son vice-Premier ministre Bülent Arinç aux très nombreux protestataires blessés par la police depuis vendredi.

Depuis le début de la contestation vendredi, les manifestants accusent le Premier ministre de dérives autoritaires et de vouloir "islamiser" la Turquie laïque.


À LIRE AUSSI:

>> Turquie: Betul Tanbay, cette femme à l'origine des manifestations

>> Turquie: la révolte passe (aussi) par les réseaux sociaux

>> Turquie: des milliers de manifestants toujours dans les rues

S. A. et A. K. avec AFP