BFMTV

Après les tensions avec l'Inde, le Pakistan ferme son espace aérien

Les soldats pakistanais autour de l'épave d'un avion indien abattu le mercredi 27 février 2019.

Les soldats pakistanais autour de l'épave d'un avion indien abattu le mercredi 27 février 2019. - TAUSEEF MUSTAFA / AFP

Plus tôt dans la matinée, deux avions de l'armée indienne ont été abattus par le Pakistan, ce qui fait craindre une recrudescence des tensions dans le Cachemire.

Le Pakistan va fermer son espace aérien "jusqu'à nouvel ordre", a indiqué mercredi l'Autorité de l'aviation civile (CAA) alors qu'Islamabad a affirmé plus tôt avoir abattu deux avions de l'armée de l'air indienne.

"L'Autorité de l'aviation civile a officiellement fermé son espace aérien jusqu'à nouvel ordre", a-t-elle indiqué sur Twitter. Un porte-parole de l'armée pakistanaise a précisé que cette décision avait été prise "en raison des circonstances".

Une source proche de la CAA a indiqué que toutes les compagnies aériennes avaient reçu pour instruction de "suspendre leurs opérations au Pakistan jusqu'à nouvel ordre".

Cinq aéroports indiens fermés

Côté indien, au moins 5 aéroports ont également été fermés et de nombreux vols annulés, ont indiqué des responsables du secteur sous couvert d'anonymat. L'Autorité indienne de l'aviation civile n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat.

Plus tôt mercredi, l'armée pakistanaise avait annoncé avoir "abattu" deux avions indiens dans l'espace aérien pakistanais, dont un est tombé au Cachemire indien et l'autre au Cachemire pakistanais.

New Delhi n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat. Deux pilotes indiens ont été capturés et l'un d'eux conduit à l'hôpital, selon l'armée.

Avec AFP