BFMTV

"Quand il parle, on l'écoute": quand Donald Trump envie Kim Jong-un

Donald Trump, le 8 juin 2018.

Donald Trump, le 8 juin 2018. - Nicholas Kamm - AFP

Face à des journalistes présents à la Maison Blanche ce vendredi, le président américain a confié qu'il aimerait être traité par son peuple comme Kim Jong-un par le sien.

Donald Trump est visiblement envieux de Kim Jong-un. Interrogé ce vendredi par la chaîne Fox News, trois jours après sa rencontre à Singapour avec Kim Jong-un, le président des Etats-Unis a expliqué qu'il aimerait que le peuple américain le traite comme le peuple nord-coréen traite son leader.

"Quand il parle, les gens l'écoutent"

“C’est le chef de l’État, et c’est un homme fort. Il ne laisse personne penser différemment de lui. Quand il parle, les gens l’écoutent et font attention, je voudrais qu’on fasse pareil autour de moi”, a ainsi fait valoir Donald Trump au journaliste de Fox News qui l'interrogeait dans les jardins de la Maison Blanche, ainsi qu'à d'autres journalistes présents. 

Des propos largement repris sur les réseaux sociaux, où les internautes n'ont pas caché leur indignation. 

Face à la polémique naissante, Donald Trump a plus tard précisé aux journalistes qu'il plaisantait, s'indignant: "Vous ne comprenez pas le sarcasme". 

Multiplication des polémiques

Ce nouveau signe d'admiration à l'égard du leader nord-coréen intervient quelques jours après une autre polémique. Mardi matin, alors qu'il était présenté par Kim Jong-un à plusieurs dignitaires à l'occasion du sommet de Singapour, Donald Trump s'est retrouvé à saluer un général de l'armée nord-coréenne

Sur des images diffusées par la télévision nord-coréenne, on peut voir le président des Etats-Unis tendre la main au militaire, qui l'esquive pour faire un salut, que Donald Trump lui rend. Le geste a été largement commenté et critiqué outre-Atlantique. 

A.S.