BFMTV

Présidentielle américaine: pourquoi Poutine a intérêt à faire élire Trump

Après la publication de milliers d'emails confidentiels échangés dans le camp démocrate, de lourdes suspicions pèsent sur la Russie. Certains y voient la main de Vladimir Poutine, qui aurait intérêt à voir Donald Trump élu en décembre.

La Russie interfère-t-elle dans l'élection présidentielle américaine? Selon les Etats-Unis, Moscou serait derrière le piratage de milliers de mails confidentiels échangés au sein du parti démocrate américain. 

De vieux ennemis

Ce n'est un secret pour personne, Vladimir Poutine et Hillary Clinton se détestent. En cause notamment, les commentaires d'Hillary Clinton, alors secrétaire d'Etat aux Affaires Etrangères, sur la diplomatie russe. L'actuelle candidate à l'investiture démocrate avait déclaré, lors de la crise ukrainienne, que ce que faisait Poutine en Ukraine ressemblait à "ce qu'a fait Hitler dans les années 1930". Elle avait également mis en doute les résultats impressionnants de Vladimir Poutine lors de la dernière élection présidentielle russe, remarque qui avait causé la fureur du président. 

Il y a quelques jours, plusieurs pirates informatiques révélaient des milliers de mails embarrassants pour le clan démocrate américain. On y découvrait la stratégie mise en place par le parti pour écarter Bernie Sanders de la course à l'investiture, et assurer la victoire à Hillary Clinton. Le directeur de campagne de cette dernière, Robby Mook, a rapidement pointé du doigt la Russie, accusée de vouloir "aider Donald Trump". 

Si aucune preuve formelle n'a été apportée de ce piratage par la Russie, le New York Times affirme que l'attaque informatique peut être imputée à deux agences russes, qui auraient ensuite transmis leurs informations à Wikileaks, chargé de les publier. Une attaque qui sert les intérêts de Donald Trump, qui, en apprenant la nouvelle, a appelé la Russie à "trouver" d'autres emails d'Hillary Clinton. 

Poutine, pro-Trump?

Cette relation ambivalente avec la Russie pourrait s'expliquer par l'intérêt que porte Vladimir Poutine au magnat américain. Lors de sa campagne, Donald Trump a plusieurs fois répété son désamour pour l'OTAN. Il avait par exemple expliqué que désormais, l'aide des Etats-Unis à un allié de l'OTAN militairement attaqué ne serait plus automatique et qu'il devrait se "débrouiller tout seul". Une position qui ne peut que ravir Vladimir Poutine pour qui l'OTAN n'est qu'un instrument de domination des Etats-Unis sur la Russie.

Comme l'explique Tatiana Jean, chercheuse et spécialiste de la politique intérieure et extérieure russe à l'Institut Français des Relations Internationales (IFRI), le but de Vladimir Poutine est de démontrer que l'OTAN est "militairement incapable et irresponsable". "Ces critiques de Trump contre l'OTAN sont du miel pour Vladimir Poutine". D'autant que Vladimir Poutine trouve un autre intérêt à voir le républicain élu: abaisser le modèle américain. 

"Poutine n'est pas naïf, il sait que les relations avec Trump ne seront pas meilleures. En revanche, il a un objectif plus indirect: compromettre le modèle démocratique américain. Avec Trump au pouvoir, il espère que les Etats-Unis perdront leur attrait de modèle pour les autres pays. Il pourra alors dire: 'regardez, voilà ce que c'est l'Amérique'" estime la chercheuse. 

P.A.