BFMTV

Snowden: les présidents du Brésil et du Mexique espionnés par les États-Unis

Dilma Rousseff dirige le Brésil depuis janvier 2011

Dilma Rousseff dirige le Brésil depuis janvier 2011 - -

D'après des documents révélés par Edward Snowden, la NSA aurait espionné la présidente brésilienne Dilma Rousseff et le président du Mexique Enrique Pena Nieto.

La chaîne de télévision brésilienne, Globo, lance un pavé dans la marre en annonçant une énième affaire d'espionnage lié à la NSA.

Un nouveau document datant de juin 2012 révèle que les États-Unis auraient surveillé les communication de la présidente brésilienne Dilma Rousseff et du président actuel du Mexique Enrique Pena Nieto lorsqu'il était candidat à la présidentielle.

D'après le document dévoilé par Edward Snowden, l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) cherche à avoir "une meilleure compréhension des méthodes de communication" de Dilma Rousseff et ses interlocuteurs.

Des courriers électroniques et des messages téléphoniques interceptés

Les réactions ne se sont pas faites attendre. Le ministre brésilien de la Justice Jose Eduardo Cardozo, a qualifié la situation d'"inadmissible et inacceptable et qui pourrait être considérée comme une atteinte à la souveraineté du pays". La visite d’État de la présidente brésilienne à Washington, prévue en octobre, pourrait être remise en cause.

L'espionnage à l'encontre de Enrique Pena Nieto, qui a pris le pouvoir au Mexique en décembre, remonte à sa candidature à l'élection présidentielle. La NSA a intercepté ses courriers électroniques et messages téléphoniques afin de déterminer les noms constituant son futur gouvernement.

Les États-Unis ont refusé une proposition brésilienne sur un accord bilatéral concernant les activités d'espionnage.

S. N. avec AFP