BFMTV

La fondation d'Eric Trump, soupçonnée d'alimenter les caisses de son père

Eric Trump, le troisième enfant et deuxième fils du président américain Donald Trump

Eric Trump, le troisième enfant et deuxième fils du président américain Donald Trump - KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La fondation du fils du président américain, créée pour aider la recherche sur le cancer des enfants, pourrait avoir profité au groupe du président américain. Une enquête a été ouverte par le procureur de l'Etat de New York.

Nouvelle polémique sur d'éventuels conflits d'intérêt autour de la famille Trump. Alors que Donald Trump a pris une série de décisions après son investiture afin de limiter les liens entre ses intérêts commerciaux et son nouveau rôle de président, en confiant notamment les rênes de son empire à ses deux fils, il pourrait toutefois se retrouver au coeur d'une nouvelle affaire, par l'intermédiaire de l'un d'entre eux, Eric Trump.

Les services du procureur de l'Etat de New York enquêtent en effet sur la destination d'une partie des fonds levés par la fondation du deuxième fils du président, âgé de 33 ans, qui pourraient avoir alimenté les caisses du groupe de Donald Trump.

La fondation d'Eric Trump a été créée en 2007 avec pour mission de contribuer aux programmes de recherche sur le cancer des enfants menées au sein de l'hôpital St. Jude de Memphis, dans le Tennessee. Pour lever des fonds, elle organise tous les ans un tournoi de golf sur l'un des parcours appartenant au groupe privé de son père, le Trump National Golf Club, au nord de New York.

Des factures dépassant les 300.000 dollars

Le parcours et les installations étaient initialement prêtés gracieusement à cette occasion par la Trump Organization, le groupe de Donald Trump. Mais à compter de 2010, il a facturé la mise à disposition, selon une enquête publiée sur le site du magazine Forbes. Alors que le coût d'organisation du tournoi était le plus souvent inférieur à 50.000 dollars, il a bondi, jusqu'à atteindre 322.000 dollars en 2015, selon des déclarations fiscales consultées par le magazine.

Forbes s'interroge sur la destination d'une partie de ces fonds, ce d'autant plus qu'Eric Trump, interrogé par le magazine, assure que la facture tournait autour de 100.000 dollars. Pour éviter tout conflit d'intérêt, selon lui, Eric Trump a mis en sommeil sa fondation fin 2016, après l'élection de son père à la présidence des Etats-Unis. Pour clarifier ces zones d'ombre, le procureur Eric Schneiderman a donc ouvert une enquête.

Me.R. avec AFP