BFMTV

Kamala Harris devient la première femme vice-présidente des États-Unis

À 55 ans, la sénatrice de Californie Kamala Harris devient vice-présidente des États-Unis. C'est la première femme noire à occuper ce poste. Née en 1964 à Oakland, en Californie, d'une mère indienne et d'un père jamaïcain, elle fait ses études à la prestigieuse université Howard. Procureure de San Francisco de 2004 à 2011, son bilan ne fait pas l'unanimité. Elle est critiquée pour avoir durci les sanctions sur les petits délits, affectant ainsi surtout les minorités. Élue sénatrice en 2017, elle se fait remarquer pour ses interrogatoires serrés. Candidate à la primaire démocrate, elle n'a pas épargné Joe Biden pendant les débats, surtout sur ses relations avec deux sénateurs favorables à la ségrégation. Abandonnant la campagne en décembre 2019, elle se rallie à Joe Biden. Depuis son entrée en campagne comme colistière, Kamala Harris a travaillé une image qui se veut inspirante et plus proche des Américains. Comme quand elle contacte un adolescent de 14 ans qui a peint son portrait, ou lors de son discours le soir des résultats de l'élection.