BFMTV

Gravement atteints du Covid-19, ils doivent leur survie à une transplantation des poumons

Mayra Ramirez, 28 ans, et Brian Kuhns, 62 ans, sont les premières personnes transplantées des deux poumons aux États-Unis. Atteintes du coronavirus, cette transplantation était leur seule chance de survie. Ils ont été opérés le 5 juin dernier et ont pu quitter l'hôpital deux mois plus tard. Ils respirent maintenant sans aide artificielle. Les deux patients alertent désormais sur les dangers du Covid-19. Une intervention de ce type dure dix heures, selon les chirurgiens qui considèrent la transplantation comme une solution pour les malades les plus graves.