BFMTV

Aux États-Unis, des manifestants s’allongent, les mains dans le dos, contre les violences policières

Aux Etats-Unis, des manifestants s’allongent les mains dans le dos pour protester contre les violences policières. Ça a notamment été le cas à proximité de la Maison Blanche à Washington, et sur le Burnside Bridge de Portland, dans l’Oregon.