BFMTV

Coronavirus: aux Etats-Unis, les Américains font la queue pour acheter des armes à feu

Une armurerie bondée en Californie le 16 mars.

Une armurerie bondée en Californie le 16 mars. - JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Aux Etats-Unis, de nombreux fabricants d'armes à feu ont noté, ces derniers jours, une nette augmentation de leurs ventes.

Les images sont impressionnantes. Aux Etats-Unis, si la crise du coronavirus pousse les gens, comme en Europe, à dévaliser les magasins alimentaires, ils se pressent également en nombre pour acheter des armes à feu. Depuis plusieurs jours, des photographies de queues immenses devant les armureries sont ainsi apparues dans les médias américains et sur les réseaux sociaux. 

Selon le média américain Forbes, lundi, les ventes du fabricant d'armes à feu American Outdoor Brands ont augmenté de 5,46%, celles de Sturm, Ruger & Co de 3,6% et celles de Vista Outdoor de 7,86%. Un vendeur d'armes à feu, en Arizona, a affirmé à la chaîne de télévision locale Fox 10 qu'il n'avait pas vu des ventes aussi importantes depuis l'élection de Barack Obama. 

"C'est la première fois que je ressens le besoin de m'armer"

Le magazine américain Time avance plusieurs raisons pour expliquer cette ruée vers les armes à feu, parmi elles, la peur qu'ont ressenti des citoyens américains après avoir vu le chaos dans les magasins alimentaires. Betsy Terrell, âgée de 61 ans, a ainsi déclaré qu'elle a vu "des gens agir bizarrement", ce qui l'a rendu "nerveuse". 

"C'est effrayant. C'est la première fois que je ressens le besoin de m'armer pour me protéger", a-t-elle ajouté au Time.

D'autres achètent des armes à feu en masse par peur que les élus américains restreignent leur accès. Un maire de l'Illinois a ainsi récemment un signé un ordre exécutif qui lui donnera le droit d'interdire la vente d'armes ou de munitions.

Clément Boutin