BFMTV

Allemagne: deux pensionnaires échappés d'une maison de retraite se retrouvent dans un festival de metal

Vue du Waken Open Air Festival

Vue du Waken Open Air Festival - Axel Heimken / dpa / AFP

La presse internationale a évoqué ce lundi l'escapade musicale de deux hommes en Allemagne il y a quelques jours. Deux seniors ont ainsi quitté vendredi leur maison de retraite avant d'être retrouvés en pleine nuit à Wacken, assistant à l'un des plus grands festivals de metal du monde.

Voilà deux retraités qui semblent s'intéresser davantage aux hymnes survitaminés de Judas Priest ou aux émules de Black Sabbath qu'à l'air canonique de Lili Marleen. Vendredi soir, comme l'a rapporté ce lundi Mashable, deux pensionnaires d'une maison de retraite allemande ont faussé compagnie au personnel et à leurs pareils avant d'atterrir à l'Open Air festival de la ville de Wacken, non loin de Hambourg, un événement surnommé "La Mecque du metal". 

"Visiblement, ils ont aimé" 

Ils ont été retrouvés par la police sur les coups de 3h du matin alors que s'achevait la deuxième soirée de ce festival fondé en 1990, qui accueille chaque année 75.000 personnes. Avant cela, à supposer qu'ils aient suivi la programmation d'une oreille attentive, ils ont pu entendre les mélopées de Cannibal Corpse (littéralement le Cadavre cannibale) ou encore de Children Of Bodom (Les enfants de Bodom).

La police a déclaré que les deux hommes semblaient "désorientés et hagards" au moment où ils les ont retrouvés, ce qui rend incertaine l'idée selon laquelle cet intermède musicale aurait été intentionnel. Mais la porte-parole de la police locale a cependant souligné devant la presse qu'ils avaient "visiblement aimé le festival". Les deux hommes ont été ensuite ramenés au sein de leur maison de retraite. 

On ignore en revanche les circonstances de leur fuite puis de leur arrivée à Wacken, comme la distance parcourue. 

Robin Verner