BFMTV

En Tunisie, deux candidats "antisystème", dont l'un est en prison, se disent qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle

En Tunisie, deux candidats "antisystème" se disent qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle. Le premier, Nabil Karoui, est un homme d'affaires inculpé dans une affaire de blanchiment d'argent et de fraude fiscale. Le second, Kaïs Saïed, est un professeur de droit aux positions ultra-conservatrices.

Sur le même sujet