BFMTV

Gabon: l'opposition coalisée veut  destituer le président Ali Bongo

BFMTV

La coalition d'opposition gabonaise Union sacrée pour la patrie (USP) a annoncé ce lundi qu'elle allait saisir le parlement pour demander la destitution du président Ali Bongo Ondimba, qu'elle accuse d'avoir falsifié son état-civil.

"Au titre de la semaine qui va courir à compter du 9 mai 2016, l'Union sacrée pour la patrie va saisir le Parlement, l'ultime étape, avant de se retourner vers le peuple souverain, pour prendre rendez-vous avec l'histoire", affirme un communiqué de l'USP, qui souhaite destituer Ali Bongo, lequel ne serait pas gabonais selon la coalition.

Le 23 avril, cette récente coalition, regroupant la plupart des partis d'opposition et des ONG de la société civile, avait lancé un ultimatum de deux semaines au chef de l'Etat pour retirer sa candidature à l'élection présidentielle prévue fin août ou démissionner de ses fonctions, faute de quoi elle saisirait le Parlement pour obtenir sa destitution. En cas de nouvel échec, l'USP a prévenu qu'elle en appellerait "au peuple" pour faire partir le président.

A.M avec AFP