BFMTV

Afrique du Sud: Mandela toujours hospitalisé

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela.

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela. - -

La présidence sud-africaine a démenti les propos de la BBC selon lesquels Nelson Mandela serait sorti de l'hôpital.

La présidence sud-africaine a démenti ce samedi des informations de presse selon lesquelles l'ancien président Nelson Mandela, 95 ans, serait sorti de l'hôpital dans lequel il est traité depuis le 8 juin, précisant que son état reste "critique mais stationnaire", avec des hauts et des bas.

"La présidence a noté des informations de presse incorrectes selon lesquelles l'ancien président Nelson Mandela a quitté l'hôpital", a indiqué dans un communiqué la présidence, qui donne les informations officielles sur la santé du héros national.

"Madiba est toujours à l'hôpital à Pretoria et reste dans un état critique, mais stationnaire", a-t-elle ajouté, appelant le premier président noir du pays de son nom de clan, affectueusement adopté par la majorité des Sud-Africains.

"Des rumeurs"

La BBC, CNN et Sky News -qui citait sa fille Zindzi- avaient affirmé que le héros de la lutte anti-apartheid, qui avait frôlé la mort fin juin, était rentré chez lui à Johannesburg. Les trois ont pris acte du démenti de la présidence sud-africaine.

La situation était très calme devant la résidence de l'ancien président, où étaient rassemblés une vingtaine de journalistes et techniciens.

Interrogé sur une éventuelle prochaine sortie de l'hôpital de Nelson Mandela, le porte-parole de la présidence Mac Maharaj s'est emporté: "Ce sont des rumeurs. Je vous ai donné un communiqué factuel, fondé sur ce que m'ont dit les médecins. Je ne vais pas commenter des rumeurs, je ne vais pas commenter des spéculations sur l'avenir."

Etat "stationnaire"

Mac Maharaj a peu ou prou repris les mêmes formules que dans son dernier communiqué du 24 août pour donner des nouvelles de Nelson Mandela: "Par moments, son état de santé devient précaire, mais il réagit aux interventions médicales." Il a noté que l'état du plus illustre patient du pays n'avait pas évolué ces derniers jours.

"Il y a des moments où il a des bas, il réagit aux traitements, mais il y a des moments où son état n'est pas stable", avait dit Mac Maharaj le 24 août, notant que celui qui fut son compagnon de détention dans les geôles de l'apartheid faisait preuve d'une "grande résistance". "Mais il est dans un état stationnaire", avait-il conclu.

Souffrant depuis déjà quelques jours, Nelson Mandela a été hospitalisé aux premières heures du 8 juin pour une énième récidive d'une infection pulmonaire, dans un état qualifié de "grave". Il pouvait alors respirer sans assistance, selon la présidence. Mais son état s'est nettement détérioré ensuite, au point de faire craindre le pire à plusieurs reprises.

A.S. et L.B. avec AFP