BFMTV

Ile-de-France: alerte à la pollution aux micro-particules ce mardi

Airparif alerte sur la pollution aux micro-particules en Ile-de-France ce mardi.

Airparif alerte sur la pollution aux micro-particules en Ile-de-France ce mardi. - Miguel Medina - AFP

Un épisode de pollution aux particules fines est prévu pour ce mardi par l'institut Airparif, mais les seuils de polluants devraient diminuer dès mercredi.

"Qualité de l'air: médiocre". Ce mardi, l'institut de surveillance Airparif a prévu un épisode de pollution aux particules fines sur l'Île-de-France. Mercredi, la qualité de l'air devrait s'améliorer et passer à un niveau "moyen". 

"Le niveau de micro-particules dans l'atmosphère est soutenu, mais nous prévoyons une diminution dès ce mercredi", confirme à BFMTV.com Sophie Moukhtar, ingénieur chez Airparif. En cause, les particules PM10 en suspension dans l'air, qui pénètrent dans les poumons et parfois même dans le système sanguin. Elles peuvent irriter l'appareil respiratoire, déclencher des crises d'asthme ou des réactions allergiques, voire même exacerber des pathologies respiratoires déjà existantes.

Ces micro-particules sont émises en partie par le trafic routier, les rejets industriels locaux, et la combustion de bois, notamment utilisé pour le chauffage domestique. 

Selon Airparif, l'indice de concentration des particules fines dans l'air est de 67/100 ce mardi, elle sera de 54/100 mercredi. Au-delà de 50/100, l'institut émet généralement des alertes. 

Stationnement résidentiel gratuit

"Lors d'épisodes soutenus, nous recommandons de limiter la vitesse en voiture, d'éviter de faire du sport dans la capitale, ou encore de ne pas aérer son appartement lors des pics de trafic routier", poursuit l'ingénieur d'Airparif.

De son côté, la préfecture de Paris a décidé de la gratuité du stationnement résidentiel ce mardi dans la capitale pour inciter les riverains à emprunter les transports en commun ou favoriser le covoiturage.

Alexandra Gonzalez