BFMTV

Fin de l'épisode de pollution aux particules fines à Lyon, la qualité de l'air s'améliore

Des bouchons à Lyon.

Des bouchons à Lyon. - JEFF PACHOUD / AFP

Depuis ce dimanche, les niveaux de concentration de particules fines dans le bassin lyonnais diminuent. La préfecture a levé les restrictions de circulation.

On respire mieux à Lyon depuis dimanche. La qualité de l'air s'est nettement améliorée ces dernières heures après l'épisode de pollution aux particules fines qui touchait le bassin lyonnais depuis près d'une semaine. Vendredi, l'agglomération avait dû être placée en vigilance rouge.

Des conditions météorologiques favorables

"Le changement de masse d'air s'amplifie, avec l'arrivée d'un vent de Sud marqué sur une large partie du territoire. Les dernières zones concernées par l'épisode devraient voir la situation s'améliorer, et la qualité de l'air devrait retrouver un niveau satisfaisant sur la quasi-totalité de la Région", écrit Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, l'organisme chargé de surveiller la qualité de l'air dans la région. 

Mardi, les conditions météorologiques devraient également favoriser une amélioration de la qualité de l'air. De fortes pluies sont attendues sur la région, "participant efficacement au lessivage des polluants présents dans l'atmosphère", écrit Atmo.

Depuis dimanche après-midi, la préfecture a décidé de lever les mesures de restrictions mises en place pour limiter l'épisode de pollution. Le préfet avait notamment activé puis renforcé la circulation différenciée à Lyon, Caluire et Villeurbanne. Il avait également décider d'abaisser la vitesse de 20 km/h sur de nombreux axes routiers.

Benjamin Rieth