BFM Business

Retraites complémentaires: un modèle à suivre?

François Hollande lors de la première journée de la Conférence sociale

François Hollande lors de la première journée de la Conférence sociale - -

Lors de son discours à l'occasion de la première journée de la Conférence sociale, jeudi 20 juin, François Hollande a vanté l'accord trouvé par les partenaires sociaux concernant les retraites complémentaires. Une piste à suivre pour la réforme des retraites de base ?

Le symbole tombe à pic : syndicats et patronats, au pieds du mur, qui se mettent d'accord sur une réforme douloureuse. On parle là des retraites complémentaires du privé Arrco et Agirc qui, si rien n'était fait, ne pouvaient plus verser de pension d'ici deux ans.

En mars dernier, les partenaires sociaux ont donc décidé de s'appuyer sur les retraités. Pendant 3 ans, leurs pensions complémentaires ne vont plus suivre le rythme de l'inflation. Une hausse de 0.1 point de cotisation est aussi prévu en 2014 et en 2015.

L'âge de départ pas abordé

Jeudi 20 juin, François Hollande n'a pas hésité à saluer la démarche de cet accord, dans l'optique de la future réforme des retraites. Cet exemple permettra au gouvernement de légitimer la trés possible hausse à venir des cotisations retraites.

En revanche, les partenaires sociaux gestionnaires des régimes complémentaires n'ont pas abordé la question de l'âge de départ à la retraite ni celle des durées de cotisations.

Ils savent qu'il y aura des sacrifices supplémentaires mais attendent des décisions politiques sur ces sujets trés sensibles.

LIRE AUSSI
>>Notre dossier sur les retraites
>>Conférence sociale: le dossier des retraites déminé

Mathieu Jolivet