BFM Business

Comment les retraites complémentaires vont être sauvées

11 millions de retraités attendent une revalorisation de leur pension

11 millions de retraités attendent une revalorisation de leur pension - -

Le protocole d'accord signé le 13 mars doit désormais recevoir l'approbation formelle des syndicats pour s'appliquer. Il prévoit une moindre revalorisation des pensions au 1er avril ainsi qu'une hausse des cotisations en 2014 et 2015.

Après quatre mois de négociations, patronat et syndicats ont enfin réussi à s'accorder, mercredi 13 mars au soir, sur un protocole d'accord concernant l'avenir financier des régimes de retraites complémentaires. "La bonne nouvelle, c'est que les partenaires sociaux ont sauvé les retraites complémentaires", a affirmé, ce jeudi matin, Michel Sapin, le ministre de l'Emploi, sur i-télé. Reconnaissant toutefois : "on ne peut pas sauver le système sans effort".

Le protocole d'accord doit encore recevoir l'approbation formelle des organisations syndicales dans les prochains jours pour entrer en vigueur au 1er avril. La CFDT, la CFE-CGC et FO devraient en toute logique apposer leur signature avec le Medef. La CGT rejette en revanche cet accord qui ferait, selon elle, la part trop belle au patronat puisque les salariés et retraités seront les principaux contributeurs.

Accord sur la désindexation

Au 1er avril prochain, la revalorisation des pensions se fera donc moins vite que l'inflation, un point de moins exactement, et ce jusqu'en 2015. Dans les faits, elles augmenteront cette année de 0,8% pour l'Arrco (régime de tous les salariés) et de 0,5% pour l'Agirc (cadres) et non de 1,75% comme prévu antérieurement. L'économie attendue pour ces deux régimes devrait atteindre 2 milliards d'euros sur la période.

Second point essentiel de l'accord, les cotisations finançant les retraites complémentaires vont augmenter : +0,1 point au 1er janvier 2014 et un autre 0,1 point au 1er janvier 2015. Cette hausse sera répartie entre employeurs (à 60%) et salariés (40%). Gain attendu: un peu plus d'un milliard d'euros.

A LIRE AUSSI:

>> Retraites complémentaires: les entreprises prêtes à fournir 900 millions de plus

>> Retraites complémentaires: qui va payer plus?

>> Retraites complémentaires: comment réduire leur déficit ?

P.C