BFMTV

Les ventes de livres s'effondrent au premier trimestre

Une librairie (illustration).

Une librairie (illustration). - Damien Meyer- AFP

Cette baisse s'explique par la chute drastique de fréquentation des librairies qui ont fermé leurs portes le 17 mars en raison de l'épidémie de Covid-19.

Les ventes de livres ont plongé de 11% en volume et de 10,5% en euros courants au premier trimestre 2020 par rapport à la même période de l'année précédente, selon le baromètre Xerfi I+C pour le magazine professionnel Livres Hebdo.

Pour le seul mois de mars, les ventes de livres ont chuté de 33% en euros courants alors qu'elles avaient enregistré une hausse de 6% en février. Cette baisse s'explique par la chute drastique de fréquentation des librairies qui ont fermé leurs portes le 17 mars en raison de l'épidémie de Covid-19.

Les librairies de 1er niveau (librairies indépendantes et grandes surfaces culturelles) sont les plus lésées, avec une chute de 17,5% des revenus tirés du livre sur les trois premiers mois de l'année. Pour le seul mois de mars, ces librairies ont vu leur activité chuter de 54%.

"Une question de vie ou de mort"

"A la levée du confinement, l'activité ne redémarrera sans doute que très progressivement et l'année 2020, pourtant bien partie, s'annonce exécrable, au-delà même de la période de fermeture imposée", s'inquiète le syndicat de la librairie française (SLF).

"Pour une majorité de librairies, dont la faiblesse des trésoreries et des marges est bien connue, il va s'agir ni plus ni moins d'une question de vie ou de mort", a mis en garde le syndicat.

Pour éviter la fermeture de "centaines" de librairies le SLF souhaite la mise en place, sous forme de subventions, d'un fonds d'intervention (liant État, collectivités locales et partenaires privés) destiné à couvrir la perte d'exploitation des librairies.

J.L. avec AFP