BFMTV
Culture

Le triomphe du "Prophète" à la cérémonie des Césars

Le film "Un Prophète", de Jacques Audiard est sorti samedi soir grand vainqueur de la 35e cérémonie des Césars, avec neuf trophées dont celui du meilleur film français 2010. Le metteur en scène a également reçu le César du meilleur réalisateur. /Photo pri

Le film "Un Prophète", de Jacques Audiard est sorti samedi soir grand vainqueur de la 35e cérémonie des Césars, avec neuf trophées dont celui du meilleur film français 2010. Le metteur en scène a également reçu le César du meilleur réalisateur. /Photo pri - -

PARIS - Le film "Un Prophète", de Jacques Audiard, est sorti samedi soir grand vainqueur de la 35e cérémonie des Césars, avec neuf trophées dont...

PARIS (Reuters) - Le film "Un Prophète", de Jacques Audiard, est sorti samedi soir grand vainqueur de la 35e cérémonie des Césars, avec neuf trophées dont celui du meilleur film français 2010.

Ce drame carcéral, qui a déjà reçu le Grand Prix du Festival de Cannes et le Prix Louis-Delluc ("Goncourt du cinéma"), en 2009, partait favori de la soirée avec 13 nominations. Il représentera la France dans la catégorie du meilleur film étranger à la cérémonie américaine des Oscars, le 7 mars, à Los Angeles.

Parmi les neuf récompenses glanées par le film aux Césars figurent aussi celles du meilleur réalisateur, du meilleur acteur, qui va à Tahar Rahim (également César du meilleur espoir masculin), ou encore meilleur scénario original.

Jacques Audiard a rendu hommage aux nombreux anciens prisonniers qui jouent des rôles de figuration dans son film et qui l'ont aidé à recréer une atmosphère carcérale réaliste.

Le César de la meilleure actrice française a été attribuée d'autre part à Isabelle Adjani pour le film "La Journée de la jupe", de Jean-Paul Lilienfeld. Avec ce rôle d'une enseignante de banlieue qui "craque" et en vient à prendre en otages ses élèves, l'actrice couronne son retour à l'écran et récolte le cinquième César de sa carrière.

Emmanuelle Devos a obtenu le César de Meilleure actrice dans un second rôle, pour le film "A l'Origine". Niels Arestrup récolte quant à lui celui de Meilleur acteur second rôle pour "Un Prophète".

Le César de Meilleur espoir féminin revient à Mélanie Thierry pour son rôle dans "Le Dernier pour la route".

Le César du Meilleur film étranger est allé à "Gran Torino" de Clint Eastwood, et un César d'honneur a été remis à Harrison Ford par Sigourney Weaver.

Enfin, un hommage a été rendu au réalisateur Eric Rohmer, un des pionniers de la Nouvelle vague, décédé en janvier 2010, lors de la cérémonie, présentée au théâtre du Châtelet, à Paris, par Valérie Lemercier et Gad Elmaleh et présidée par Marion Cotillard.

Avec plus de 200 millions d'entrées l'an dernier en France, la fréquentation des salles obscures a été à son apogée depuis 1982. Les productions françaises ont représenté 37% des entrées.

James Mackenzie, avec Elisabeth Pineau et Mathilde Gardin, version française Philippe Bas-Rabérin et Eric Faye