BFMTV

« Johnny n’a jamais été en danger de mort »

Johnny Hallyday et sa femme Laetitia

Johnny Hallyday et sa femme Laetitia - -

L’Express révèle, avec à l’appui, le rapport des médecins américains qui ont soigné Johnny Hallyday en décembre, que le chanteur a en fait été placé en coma artificiel pour "un sevrage alcoolique".

Johnny n’a jamais été en danger de mort, mais placé en coma artificiel pour des problèmes respiratoires et une dépendance à l'alcool. C’est ce que révèle en exclusivité ce mercredi matin le magazine L'Express, qui a eu accès au dossier de la clinique californienne, où le chanteur a été hospitalisé pendant 16 jours, en décembre dernier.

« Ils l’ont gardé, pour des problèmes d’addiction à l’alcool »

Une nouvelle dont se réjouit Jean-Marie Pontaut, rédacteur en chef investigation à l’Express, rassurant sur le déroulement de l’opération : « Heureusement, il n’a jamais été véritablement en danger de mort. C’est du moins ce qui ressort du rapport très détaillé des médecins : effectivement, il avait une infection et il a fallu l’opérer. Mais le fameux coma artificiel, qui a provoqué tant de commentaires et de peur en France, était en réalité lié à la nécessité de le mettre dans un sommeil artificiel, suite à ce qu’ils appellent "un sevrage alcoolique". C’est-à-dire qu’il était en état de manque.
Ensuite, l’opération a eu lieu et s’est très bien déroulée. Ils l’ont ensuite gardé, toujours pour des problèmes d’addiction qu’ils essaient de soigner. »

Une dizaine de pathologies, liées à l’alcool et au tabac

Un homme « très agréable, charmant », disent les médecins dans le rapport. Mais le bilan de santé du chanteur révèle une dizaine de pathologies, dont certaines sont liées à l’alcool et au tabagisme. « Il boit trop, ajoute Jean-Marie Pontaut, et même beaucoup trop, puisque le cardiologue dit : "une quantité incroyable". C’est ce qui a compliqué la prise en charge. »

La Rédaction