BFMTV

Johnny Hallyday souffle ses 69 bougies au Stade de France

Paris, le 3 décembre 2011: Johnny tient une conférence de presse pour annoncer sa tournée 2012

Paris, le 3 décembre 2011: Johnny tient une conférence de presse pour annoncer sa tournée 2012 - -

Un peu plus de deux ans après ses graves ennuis de santé, Johnny Hallyday revient en force avec pas moins de 3 concerts au Stade de France, le premier ce soir, qui coïncide avec ses 69 ans.

Deux ans après avoir frôlé la mort, Johnny Hallyday fête vendredi ses 69 ans avec son public, avec une série de trois concerts au Stade de France qui s'annoncent spectaculaires, même s'ils n'affichent pas complets. En 2003, le "taulier" avait déjà célébré son 60e anniversaire avec un concert monstre au Parc des Princes. Mais le concert de vendredi, qui sera suivi de deux autres samedi et dimanche, aura sans nul doute une saveur particulière. En 2009, son dernier passage au Stade de France -- pour trois soirées où s'étaient bousculées 230.000 personnes -- se voulait l'apothéose d'une tournée qu'il annonçait comme la dernière. Quelques mois plus tard, Johnny devait annuler prématurément sa tournée en raison de complications consécutives à l'opération d'une hernie discale. Après avoir failli lui coûter la vie, l'épisode a plongé le rockeur dans une profonde dépression et l'a conduit à changer à la fois d'entourage professionnel et de mode de vie. Cette nouvelle tournée, entamée le 14 mai à Montpellier après un tour de chauffe à Los Angeles, a donc les allures d'un nouveau départ. Et depuis son retour sur scène, critiques et fans décrivent un Johnny en grande forme, visiblement heureux de retrouver son public. Pour ce retour, le chanteur a voulu du grand spectacle: ses techniciens ont monté une scène de 70 mètres de large et 18 mètres de haut avec une avancée de 45 mètres dans le public. Le concert articulé en trois parties, rock, acoustique puis symphonique, devrait durer deux heures et demie, au cours desquelles Johnny interprètera une trentaine de chansons piochées dans ses 50 ans de carrière.

La Rédaction avec AFP