BFMTV

Covid: Bachelot se "prépare à la réouverture des musées et des monuments", mais attend une "décrue"

Roselyne Bachelot va rencontrer ce lundi des responsables culturels en vue de la réouverture des musées. Elle détaille pour BFMTV les pistes qui seront évoquées.

Priorité aux musées et aux monuments. Roselyne Bachelot rencontre ce lundi, en compagnie d'Olivier Véran, une trentaine de responsables de ces lieux culturels qui demandent une réouverture, même partielle, de leurs établissements. Invitée ce lundi matin de BFMTV-RMC, la ministre de la Culture affirme se "préparer à cette réouverture le plus rapidement possible", dès qu'une "décrue" de l'épidémie sera amorcée.

Elle refuse, néanmoins, de donner une date précise, rappelant que "des échéances peuvent à tout moment être remises en cause par une situation sanitaire extrêmement fuyante et instable."

Après le monde du spectacle vivant, les musées ont fait entendre leurs voix dans une pétition diffusée la semaine dernière pour demander à rouvrir "pour une heure, pour un jour, pour une semaine ou pour un mois". En outre, dix propositions pour leur permettre d'accueillir à nouveau du public ont été transmises à Roselyne Bachelot.

Dans l'attente d'une "décrue"

Ce lundi, cette dernière explique que l'échéance de quelques semaines paraît "possible":

"Les conditions, ce sont que le nombre de contaminations et la pression sur le systeme hospitalier soient dans un mouvement de décrue." Elle rappelle cependant que "les conditions sanitaires sont encore très mauvaises" à l'heure actuelle.

"Le nombre de contaminations et la pression sur le système hospitalier (doivent être) dans un mouvement de décrue. Ça peut arriver assez vite", ajoute-t-elle, avant de détailler les conditions de réouvertures qui seront évoquées ce lundi en présence des professionnels:

"Les guides de bonnes pratiques qui avaient été établis lors de la première fermeture pour la réouverture restent plus que jamais d'actualité. (...) Les jauges, les conditions d'ouverture, l'invitation avec un système de rendez-vous pour que sur les plages horaires les personnes aient un flux régulé, tout cela est sur la table."

Les cinémas et les théâtres devront attendre

D'autres franges du secteur culturel devront, elles, patienter plus longtemps: "Nous n'en sommes pas là sur les salles de cinéma et de spectacle. J'ai toujours dit que dans ce calendrier de réouverture, les musées et les monuments seraient les premiers convoqués à la réouverture."

Roselyne Bachelot répond ainsi à un message publié dimanche par Pierre Niney, dans lequel l'acteur dénonce la fermeture de ces salles quand les lieux de cultes ou les grands magasins sont ouverts: "J'entends la frustration des artistes", assure la ministre.

"Il y a peut-être un chiffre qui manque dans l'interpellation que me fait Pierre Niney: 80.000 morts par le coronavirus, des centaines de milliers de personnes avec des séquelles extrêmement dures, ces personnes qui ne retrouveront jamais une vie normale (...) C'est ce qui est difficile à gérer: tenir compte des contraintes sanitaires et faire en sorte que les activités culturelles continuent de la meilleure façon."

"Il faut permettre aux mères et aux pères de famille de vivre normalement"; poursuit-elle. "Pour beaucoup de Français, la fréquentation des lieux culturels n'est pas une quotidienneté."

Incertitude pour les festivals d'été

Enfin, côté festivals, d'autres questions se posent: "Pour les festivals d'été qui se déroulent dans des lieux de spectacle classiques, les festivals assis, à partir du moment où on va être dans cette sortie de crise avec la vaccination et les conditions climatiques de l’été, il n’y a pas grand problème."

"Le probleme ce sont les festivals debout, Les Vieilles Charrues, les Eurockéennes, le Hellfest", poursuit Roselyne Bachelot. "Nous travaillons à ces protocoles qui sont assez particuliers parce que ça brasse des dizaines de milliers de personnes (…) Il y a des expérimentations qui sont en train d'être menées, qui vont voir les conditions sanitaires qui nous permettront que ces festivals debout puissent se tenir."

https://twitter.com/b_pierret Benjamin Pierret Journaliste culture et people BFMTV