BFMTV

La baguette de pain, bientôt inscrite au patrimoine culturel de l'Unesco?

-

- - Wikimedia

Le projet est notamment soutenu par l'Elysée.

Après le repas gastronomique français, inscrit au patrimoine immatériel culturel de l'Unesco en 2017, le tour de la célèbre baguette de pain, grand classique de l'image d'Épinal du Français, serait-il venu? Formulé par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie (CNPBF), qui est en congrès ce dimanche, ce vœu va être examiné la semaine prochaine par le Conseil de Paris, selon un "Indiscret" du Journal du Dimanche cette semaine. Le Conseil pourra ensuite décider de transmettre ou non le vœu au ministère de la Culture, qui tranchera.

"On a trouvé qu'il était important d'inscrire ce symbole de la France, qui fait fantasmer beaucoup d'étrangers, pour que la mondialisation ne le fasse pas disparaître", confiait ce matin sur RTL le président de la CNBPF, Dominique Anract. L'artisan, propriétaire d'une boulangerie dans le 16e arrondissement, voit aussi dans l'inscription à l'Unesco un moyen de défendre le fait maison et le circuit court face à la concurrence des boulangeries industrielles. 32 millions de baguettes sont vendues chaque jour en France. 

En concurrence avec les bouquinistes et bistrots parisiens

Cette proposition est notamment soutenue par Jérôme Dubus, porte-parole du groupe Parisiens progressistes et indépendants. Et ce n'est pas le seul allié de taille du projet puisque Emmanuel Macron en personne avait affirmé souhaiter cette inscription en janvier dernier lors d'une rencontre avec les représentants des boulangers, arguant que "la baguette, c'est le quotidien des Français".

Mais la baguette de Paris fait face à des concurrents de taille dans la course à l'Unesco. Des associations souhaitent également faire classer les bouquinistes mais aussi les bistrots et terrasses de la capitale. Des démarches qui sont toutes deux soutenues par la municipalité.

Claire Rodineau