BFM Business

Le diesel chez Volvo, c'est déjà fini

Des véhicules de la gamme actuelle de Volvo (S90, V90, XC60 et XC90) bientôt complété par la nouvelle S60, sans diesel.

Des véhicules de la gamme actuelle de Volvo (S90, V90, XC60 et XC90) bientôt complété par la nouvelle S60, sans diesel. - Volvo

La nouvelle version de berline S60 de Volvo ne sera pas proposée avec des motorisations diesel. Le début d'une petite révolution chez la marque suédoise qui annoncé la fin de commercialisation de nouveaux véhicules roulant au gazole dès 2019.

C'était l'exemple choisi par Nicolas Hulot pour annoncer l'objectif de la France de ne plus proposer de voitures uniquement thermiques pour 2040. L'actuel ministre de la Transition écologique et solidaire avait ainsi évoqué "un constructeur européen" qui venait de faire une annonce forte dans cette direction. La veille, Volvo s'était en effet engagée à ne commercialiser que des modèles avec des motorisations dites "électrifiées", hybride ou 100% électrique, à partir de 2019. 

De quatre diesel à zéro

Et la marque suédoise rachetée par le chinois Geely passe déjà à l'action. Elle vient d'annoncer que la nouvelle version de sa berline S60, qui sera dévoilée avant l'été, sera la première Volvo de cette nouvelle ère "sans diesel". Un choix marquant pour ce modèle, concurrent des Audi A4, BMW Série 3 et Mercedes Classe C, qui peut intéresser potentiellement de gros rouleurs et donc des acheteurs de diesel.

Sur la précédente génération de S60 (511 ventes en France en 2017, 118 depuis le début de l'année), la berline était encore proposée avec pas moins de quatre motorisations diesel (D2 120 ch, D3 150 ch, D4 190 ch, D5 225 ch). 

De l'essence et de l'hybride rechargeable au lancement

"Notre futur est électrique et nous ne développerons plus de nouvelles générations de moteurs diesel", rappelle le patron de Volvo Håkan Samuelsson dans le communiqué diffusé par la marque. 

A la suite de sa présentation dans les prochaines semaines, la production de la nouvelle S60 doit démarrer à l'automne prochain. Au lancement elle sera proposée avec des quatre cylindres essence et des versions hybride rechargeable. Des hybridations légères seront proposées par la suite à partir de 2019. Le communiqué de Volvo n'évoque pas la motorisation hybride rechargeable diesel, le D6 Twin Engine (proposé par exemple pour l'équivalent break de la S60, le V60) qui serait aussi abandonnée.

Julien Bonnet