BFM Tech

On a pris le volant d'une vraie Audi A4 dans une ville... complètement fictive !

-

- - -

Après les jeux en réalité virtuelle, place à la conduite dans le monde numérique pour tester les technologies d’aide à la conduite de pointe chez Audi.

Audi virtual experience, c’est le nom que le constructeur a choisi pour son expérience de conduite inédite. Et c’est sur une portion de tarmac reculé de l’aéroport de Munich – qui fait d’ailleurs office de centre de formation pour le constructeur – que nous nous sommes installés à bord d’une Audi A4 pour conduire dans une ville... virtuelle. Le but de cette expérience de conduite 2.0 ? Tester l’intelligence de la voiture au travers de différents scénarios, sans craindre d’abîmer la voiture ou causer un accident.

Une expérience qui se veut réaliste

Pour rendre la chose la plus réaliste possible, on s’installe à bord de la voiture, on attache sa ceinture, on démarre, on enclenche la vitesse et on accélère… bref, on conduit vraiment. Sauf que là où la voiture se déplace sur une grande zone totalement déserte, le conducteur voit, lui, une ville en 3D, projetée sur les lentilles du casque VR!

Un paysage urbain avec ses feux tricolores, ses rues, d’autres voitures…et des obstacles. Comme par exemple, un piéton (virtuel toujours) qui traverse alors qu’on tente de vous distraire avec des enfants qui jouent sur le côté ! Pas de panique, l’Audi A4 pile toute seule, la vie du faux piéton est sauve. Car, c’est bien de cela qu’il s’agit ici éprouver les capacités de la voiture à intervenir en cas de danger.

Si la qualité du décor mérite encore d’être améliorée pour rendre la chose encore plus réaliste, on perçoit bien les possibilités que cela offre à Audi, même si tous les paramètres de conduite (le comportement du véhicule par temps de pluie ou sous la neige par exemple) ne semblent pas être pris en compte dans cette simulation.

Capture d'écran YouTube
Capture d'écran YouTube © Audi

La réalité virtuelle s’invite également dans les techniques de vente chez Audi. La marque aux anneaux propose de configurer et de visualiser son véhicule jusque dans les moindres détails, à l'aide des options disponibles au catalogue et de les admirer, casque de réalité virtuelle devant les yeux.

Enfin, lors de cette journée TechDays, nous avons également découvert les travaux du constructeur en matière de communication de véhicule à véhicule (signalement d'un accident) ou de véhicule vers les infrastructures (place de stationnement disponible dans un parking). Un chantier de taille et d’une importance primordiale au développement de la voiture autonome, mais qui semble déjà en bonne voie pour Audi.