BFM Auto

Genève 2016: le guide anti-SUV

Le Salon de Genève 2016 ouvrira ses portes au public du 03 au 13 mars.

Le Salon de Genève 2016 ouvrira ses portes au public du 03 au 13 mars. - BMW Group

Les SUV ont envahi le marché automobile européen, ils envahiront le salon automobile de Genève dès le 1er mars. Heureusement, Top Gear vous a préparé un guide de survie à base de supercars, de technologies innovantes et de design décoiffant.

Le Salon automobile de Genève ouvre ses portes le 1er mars, et pour échapper à la folie SUV ambiante, Top Gear a mis au point un petit guide de visite des modèles à ne pas rater. Et quand on se plaint de la prolifération des SUV, pourquoi ne pas mettre à l’honneur un modèle qui leur est complètement opposé, une "petite". Coucou, Volkswagen Up!

Volkswagen offre un turbo à la Up pour le salon de Genève 2016.
Volkswagen offre un turbo à la Up pour le salon de Genève 2016. © Volkswagen

Volkswagen Up! restylage 2016

Oui, d'accord, c'est un pied de nez. Mais pourquoi une Volkswagen Up!, si minuscule, si inoffensive et si mignonne? Après tout, il y a pléthore de belles carrosseries et gros blocs moteurs qui mériteraient plus d'attention que la lilliputienne du constructeur allemand. On vous l'accorde, son nouveau moteur trois cylindres de 90ch n'est pas des plus sexy mais attendez un peu... il est doté d'un turbo! Rien que ce mot rend digne d'intérêt tout véhicule chez Top Gear, et le voir ainsi associé à la Up! restylée (et plutôt réussie) suffit à notre bonheur. Une voiture avec du répondant, qui "pulvérise" les chronos sur le 0 à 100 km/h avec un temps de 10 secondes environ (on plaisante bien sûr) et qui ne posera aucun problème de stationnement: de quoi toiser les conducteurs de SUV qui tâtonneront pour s'extirper d'un trottoir difficile et encombré. Une sérénité en ville qui s'appréciera d'autant plus en écoutant de la musique de qualité, à l'aide d'un système audio de qualité, d'une puissance de 300 watts confectionné par Beats.

La nouvelle Alpina B7

Des rugissements Beats, il n'y a qu'un pas vers les grondements d'Alpina. Parce qu'Alpina a toujours su faire de la qualité avec les modèles BMW qu'elle transforme. Parce que BMW s'obstine à ne toujours pas sortir de M7 (ou presque) et qu'il nous faut bien un produit de substitution pour assouvir notre désir de voir un jour une Série 7 passer sous le bistouri des ingénieurs de BMW M.

Cette Alpina B7 à sous le capot un V8 biturbo 4.4 qui culmine à 609ch, un gros couple de 800Nm et une pointe à 310 km/h. Le tout fournit donc un véhicule aux prestations de berline de luxe très cossue, avec les performances moteur d'un supercar: la B7 monte de 0 à 100 km/h en 3,6 secondes. Elle sera disponible en septembre prochain aux Etats-Unis, et nous ne connaissons pas encore les prix, ni la date de sortie prévue en Europe. Ce qui est sûr, c'est qu'elle vous attendra à Genève.

Une Porsche 911R

Vous attendra aussi une nouvelle déclinaison bestiale de la 911 GT3 et GT3 RS, la 911 R (comme radicale?) sera vraisemblablement équipée du fameux flat-6 de 3,8 litres d'une puissance de 475ch. Sachez aussi que les 600 exemplaires ont déjà trouvé preneur, alors si après 49 ans d'absence, Porsche apporte dans ses bagages la 911 R à Genève, il serait dommage de la rater.

La Ferrari GTC4Lusso

La voici la remplaçante de la FF! Et si on peut regretter un nom aussi bancal que celui choisi par Ferrari, on ne peut aussi que constater la réussite esthétique de ce modèle et des promesses qu'il offre sous le capot. Cette GTC4Lusso est un concentré de ce qui se fait de mieux aujourd’hui chez Ferrari en matière de technologie, en prenant à la FF la transmission intégrale et le Side Slip Control de la 488 GTB.

La GTC4Lusso a de quoi faire frémir: un V12 6.3 de 690ch, trente de plus que sur la FF, pour des performances qui valent le détour. Elle passe de 0 à 100 km/h en 3,4 secondes et affiche une vitesse maximale de 334km/h pour un rapport poids/puissance de 2.6kg/ch. Niveau design, le bolide est agressif, la grille est élargie, les phares plus élégants surtout à l’arrière avec deux paires de feux. Ce modèle à tout simplement l’air plus sportif et tranchant que la FF. Nouveau modèle, nouveau prix: elle sera disponible cet été pour un peu plus de 270.000 euros, un peu au-dessus de son aîné.

Les photos de la Lamborghini Centenario ont fuité avant l'ouverture du salon le 1er mars.
Les photos de la Lamborghini Centenario ont fuité avant l'ouverture du salon le 1er mars. © Lamborghini

La Lamborghini Centenario LP 770-4 

Parce qu'on vient aussi à Genève pour en prendre plein les yeux! Cette Centenario LP 770-4 est programmée pour être la grande star du stand Lamborghini au Salon automobile de Genève. Basée sur l'Aventador LP 700-4, cette Centenario édition spéciale est aussi spectaculaire par son look ravageur, agressif et porté sur la performance, que par sa mécanique. Sous le capot, le supercar ultime de la marque italienne cache un surpuissant V12 6,5 de 770ch, une puissance transmise par quatre roues motrices et une boite automatique.

Au final, seuls 40 modèles seront produits, 20 cabriolets ainsi que 20 coupés. Le bolide passe de 0 à 100 km/h en 2,7 secondes. Un chrono ahurissant, mais bien réel. Pas de surprise, le tarif est tout aussi décoiffant: 2,2 millions d'euros environ, mais de toute manière le carnet de commandes est déjà plein depuis plusieurs semaines, et ce même avant sa présentation officielle à Genève. Il nous tarde de voir à quoi la Centenario ressemblera enfin, il n'y a pour l'instant que des images 3D qui circulent, sans aucune confirmation de Lamborghini.

L'une des supercars les plus bestiales de ce salon de Genève 2016, la Pagani Hyuara, ne sera produite qu'à vingt exemplaires.
L'une des supercars les plus bestiales de ce salon de Genève 2016, la Pagani Hyuara, ne sera produite qu'à vingt exemplaires. © Pagani

La Pagani Huyara BC et la Koenigsegg Regera

Pour admirer la "haute-couture" de l'automobile. La Huyara BC est le modèle le plus léger (1218 kg), le plus puissant construit par Pagani avec son moteur V12 de 789ch et une vitesse de pointe supérieure à 350 km/h. C'est plus puissant qu'une Lamborghini Aventador SuperVeloce, juste pour donner un ordre d'idée. Une italienne, pas de surprise.

Maintenant si on vous dit que les suédois aussi sont capables de fabriquer des hypercars de folie, vous serez peut-être moins emballés ... et vous auriez tort. A Genève, il y aura aussi le constructeur Koenigsegg et sa Regera, son look ultra-agressif et un V8 5.0 biturbo de 1.100ch et 1.280Nm suivi de trois moteurs électriques. Eh oui! C'est une hybride. La puissance cumulée est de 1.510ch, c'est presque trop. Si vous avez la chance d'entendre rugir ce bloc moteur, alors votre visite du salon aura valu le coup.

La Hyundai Ioniq

Pour détrôner l'icone Prius? On l'a bien compris, sur le plan de la voiture écologique "cool", Tesla tient la barre et la Toyota Prius domine numériquement. Oui mais voilà, l'aura de cette dernière est en berne et malgré une nouvelle version prévue pour cette année, on peut considérer que la course pour dominer le marché de l'hybride rechargeable grand public. Vient alors Hyundai -le "Toyota-wannabee" coréen- et sa berline Ioniq qui sera introduite au Salon de Genève, disponible avec trois motorisations: hybride, électrique et hybride rechargeable. La version hybride arrive avec un moteur électrique qui de 43,5ch et un couple de 170Nm, combiné à un engin de 1,6 GDI, la Ioniq atteint les 141ch pour une vitesse de pointe de 185 km/h. Enfin, la version "plug-in", rechargeable, à un moteur électrique de 61ch couplé au bloc 1,6 GDI quatre cylindres de 105ch pour qui peut atteindre les 176ch. Un concurrent de poids et un poil plus agressif que la Prius, qui respire la bonhommie malgré son restylage.

La DS E-Tense concept

Le E-Tense, c’est un coupé GT électrique que DS a voulu élégant, dans la lignée des prototypes Divine et DS4 concept, mais surtout performant. La marque premium insiste ainsi sur son engagement dans le championnat du monde de Formule électrique Formula E et importe donc une technologie 100% électrique sous le capot. Comme sur une Tesla, les batteries lithium-ion se logent sous le plancher. Le moteur électrique affiche une puissance équivalente à 402ch et avec un couple de 560Nm, l’accélération vaut le détour: 4,5 secondes, soit un dixième seulement de plus que la BMW i8 (hybride, rappelons-le). Et elle est française, bon sang!

Vous êtes dans les starting-blocks? Vous avez bien répéré tous les modèles à ne pas manquer cette année pour éviter les SUV? Le Salon de Genève ouvre ses portes le 1er mars à la presse et dès le 3 mars, vous pourrez mettre notre guide à l'épreuve lors des journées publiques qui se tiendront jusqu'au 13 mars.

dossier :

Genève 2016