BFMTV

Un lynx découvert chez un habitant du Val-de-Marne

Wikimedia

Wikimedia - -

Aussi appelé lynx du désert, le caracal est un petit félin largement répandu en Afrique et en Asie, où il est connu pour sa capacité à effectuer des bonds de trois mètres pour atteindre sa proie. Des caractéristiques à priori peu compatibles avec la vie parisienne. Et pourtant. Un caracal a été retrouvé lundi chez un particulier résidant à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, par les pompiers de Paris. L'animal était enfermé dans un enclos. 

L'opération de capture a nécessité quatre camions ainsi que quatorze pompiers, selon un porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, qui précise que le félin "sera remis au service compétent". Le commissariat de Champigny a contacté la Fondation 30 Millions d'amis, qui s'est immédiatement portée au secours de l'animal, qui a pu être confié sain et sauf à un centre spécialisé. La fondation a également déposé plainte.

800 interventions pour des animaux dangereux ou exotiques

Chaque année, les pompiers de Paris réalisent 800 interventions liées à des animaux dangereux ou exotiques tels que lézards, iguanes et araignées. En octobre 2017, ils avaient découvert un lionceau enfermé dans une cage, dans un appartement de Noisy-le-Sec. Son détenteur, un homme de 24 ans, avait été interpellé après avoir été repéré sur les réseaux sociaux, où il s'affichait avec le lionceau. L'animal, prénommé King, a depuis été réintroduit dans une réserve en Afrique du Sud où il "coule des jours heureux".

Les pompiers rappellent au passage que "la possession d’animaux dangereux est soumise à une réglementation stricte comprenant un certificat d’aptitude à accueillir l'animal et une autorisation préfectorale".

C.R. avec AFP