bfmdici

Crise au Chicas de Gap: le directeur de l'hôpital "très confiant" pour l'offre de soins de cet été

Le
Après des mois de crise interne, Yann Le Bras a indiqué ce lundi avoir "la garantie d'avoir des praticiens titulaires", même s'il cherche encore des "remplacements".
Publicité

La situation du Chicas de Gap s'améliore. Il y a quelques semaines, 33 médecins urgentistes, inquiets de la qualité de l'offre de soin de leur hôpital, tiraient la sonnette d'alarme. Aujourd'hui, Yann Le Bras, directeur de l'hôpital, se veut confiant pour la suite. Même si au mois d'avril, "l'offre de soins a failli être mise en défaut", a-t-il reconnu, avant de confirmer que les soins étaient aujourd'hui assurés.

Depuis quelques mois, l'hôpital traverse une crise interne, sur fond de conflit opposant deux chirurgiens: le docteur Hammami et le docteur Norotte. Le premier a dénoncé une pratique chirurgicale controversée à laquelle a recours le second: la cimentoplastie discale. Interrogé sur ce sujet ce lundi sur le plateau de BFM DICI, le directeur n'a pas souhaité s'exprimer.

Publicité

Cette crise interne a provoqué de nombreux arrêts maladie et de départs de chirurgiens qui auraient pu mettre en péril la qualité des soins proposée par l'hôpital.

"Ce travail est en cours"

"À partir du moment où le conflit, malgré plusieurs tentatives de médiation, prend de l'ampleur, (le but) est d'éviter qu'il ait des répercussions pour l'hôpital et derrière pour les patients et les populations", souligne Yann Le Bras.

"Mon travail, actuellement, est de m'assurer du fonctionnement de l'hôpital cet été, notamment dans une spécialité, la chirurgie orthopédique, explique-t-il. J'ai la garantie d'avoir des praticiens titulaires qui seront là, et je dois compléter avec des remplacements. (...) Ce travail est en cours, je suis très confiant sur le fait qu'il y aura une offre de soins cet été".

Arrivé en septembre 2015 dans le département des Hautes-Alpes, Yann Le Bras devrait quitter dans les prochaines semaines la direction du Chicas pour prendre la tête de l'hôpital de Toulon-Hyères.

Solenne Bertrand

Top Articles