BFMTV

Violences en banlieues: les réseaux sociaux responsables d'une surenchère ?

Pour comprendre l'escalade de violence dans les banlieues, il faut peut-être chercher une réponse sur les réseaux sociaux. A Chanteloup-les-Vignes, où le chapiteau de l'école de cirque a été incendié ce week-end, des images des débordements ont été diffusés en direct sur Snapchat.