BFMTV

Violences conjugales: "Il y a un fort sentiment d'impunité qui règne, car peu de plaintes aboutissent à des procès" (collectif Nous Toutes)

À la veille de l'ouverture du grenelle contre les violences conjugales, Anaïs Leleux du collectif Nous Toutes a expliqué ce lundi soir sur BFMTV assure qu'il y a "un fort sentiment d'impunité qui règne, car peu de plaintes aboutissent à des procès".

Sur le même sujet