BFMTV

Une enquête ouverte après la fausse couche d'une femme placée en garde à vue à Paris

Une femme enceinte qui se trouvait en garde à vue ce mardi accuse un policier de lui avoir porté des coups, entraînant la perte de son bébé. Elle porte plainte, l’IGPN saisie a ouvert une enquête. La femme était en garde à vue pour des violences commises sur des piétons alors qu’elle était en voiture. Lors de sa garde à vue, elle s’est plainte de douleurs au ventre, a été conduite à l’hôpital qui l’a déclarée apte à la poursuite de sa garde à vue au commissariat. Le femme se serait rebellée refusant de réintégrer sa cellule. C’est à ce moment que la situation aurait dégénéré selon elle. 

Sur le même sujet