BFMTV

Rouen, la grande défiance

Rien n’y fait : ni les conférences de presse du préfet, ni les déclarations du premier ministre pas même la publication de la liste des produits chimiques qui se trouvaient dans l’usine Lubrizol de Rouen. Malgré les gestes de transparences les rouannais restent inquiets et craignent d’avoir été intoxiqués après l’incendie. Certains ont donc décidé de prendre les choses en main et de procéder à leurs propres analyses.

Sur le même sujet