BFMTV

Mis en examen pour "viol", Tariq Ramadan concède avoir menti avant d'admettre des relations sexuelles consenties

Tariq Ramadan est mis en examen depuis février 2018 pour "viol" sur deux femmes avec lesquelles il a reconnu des relations sexuelles consenties selon lui. Remis en liberté en novembre, l'islamologue est visé par deux autres plaintes en France, mais aussi une en Suisse et une autre aux Etats-Unis. Il était ce vendredi matin l'invité de Jean-Jacques Bourdin.