BFMTV

Marseille : vaste évacuation lundi dans l'une des plus grandes copropriétés dégradées

Un immeuble effondré à Marseille le 5 novembre dernier

Un immeuble effondré à Marseille le 5 novembre dernier - Loïc Aedo - BMP - SM Aedo - AFP

Votre chapo ici

Quelques semaines après l'effondrement de deux immeubles, le 5 novembre dernier, qui a fait huit victimes à Marseille, une vaste opération d'évacuation de squats vétustes et insalubres est programmée lundi dans l'une des plus grandes copropriétés dégradées de Marseille.

Rats, humidité, bagarres, électricité délabrée... Le bâtiment A du Parc Corot et ses 96 logements, dans les quartiers Nord, est connu pour concentrer les dangers.

L'Etat a accordé le concours de la force publique et des policiers seront déployés lundi pour aider si besoin. La préfecture a "proposé de mettre à l'abri" les familles avec enfants, mais "seules deux ont accepté", a précisé cette source.

200 immeubles déjà vidés à Marseille

"Il va falloir sécuriser les autres bâtiments" de la cité "pour éviter que les squatteurs ne les investissent", a souligné de son côté la députée LREM Alexandra Louis, très investie dans ce dossier et qui pointe le nombre important de copropriétés dégradées à Marseille.

L'évacuation du bâtiment A avait commencé fin novembre. La mairie a pris un arrêté "d'insécurité imminente" puis a aidé au déménagement et au relogement de 30 familles, locataires et propriétaires. L'évacuation des autres appartements, souvent squattés, incombe à l'Etat et est prévue lundi.

La crise sans précédent que connaît Marseille complique la tâche des autorités pour reloger ceux qui seront délogés: près de 200 immeubles ont déjà été vidés à travers Marseille, soit 1.538 personnes sans domicile fixe, hébergées pour la plupart dans un premier temps à l'hôtel, les autres dispositifs étant saturés.