BFMTV

Lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme: à Lyon, Macron annonce 13,92 milliards de dollars de dons

Emmanuel Macron en compagnie de Bill Gates et Bono

Emmanuel Macron en compagnie de Bill Gates et Bono - Ludovic MARIN / AFP

Les organisateurs avaient fixé le montant à recueillir à 14 milliards de dollars.

Ce jeudi à Lyon, le président français Emmanuel Macron a annoncé que des donateurs publics et privés se sont engagés à apporter 13,92 milliards de dollars au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Les organisateurs avaient fixé à 14 milliards de dollars (12,7 milliards d'euros) le montant à recueillir pour pouvoir espérer éradiquer ces trois maladies à l'horizon 2030. 

"On y est", a lancé le locataire de l'Elysée, en affirmant que le solde devrait pouvoir être levé dans les semaines à venir.

Budget pour trois ans

Nombre de pays ont augmenté leur contribution ou sont devenus donateurs pour la première fois, notamment en Afrique, a souligné le président français à la clôture de la manifestation qui a rassemblé quelque 700 délégués.

Mais pour boucler le budget projeté, qui doit couvrir les trois prochaines années de fonctionnement du Fonds, et assurer le succès de la réunion, la France a accepté de revoir à la hausse sa contribution.

Elle a ainsi apporté 60 millions de dollars de plus que prévu initialement, conduisant à une augmentation de 20% par rapport à ce qu'elle avait donné il y a trois ans. Et le milliardaire américain Bill Gates a accru sa participation dans les mêmes proportions.

H.S. avec AFP