BFMTV

Les hommes qui mangent beaucoup de viande rouge sont-ils plus sexistes?

Fin août, la députée écologiste Sandrine Rousseau avait déclenché la polémique en estimant qu'il fallait "changer de mentalité pour que manger une entrecôte cuite sur un barbecue ne soit plus un symbole de virilité". Quelques semaines plus tard, l'Ifop souffle sur les braises: l'institut publie ce jeudi une enquête sur les rapports au genre et à la politique des amateurs de viande réalisée pour Darwin nutrition et publiée ce jeudi, selon laquelle les plus gros consommateurs approuvent davantage les idées de droite et les stéréotypes sexistes.