BFMTV

Le cardinal Barbarin est relaxé dans son procès en appel

Le cardinal Barbarin est relaxé dans son procès en appel pour non-dénonciation d'agressions pédophiles d'un prêtre. Il avait été condamné en première instance à 6 mois avec sursis, en mars 2019. Il était jugé pour ne pas avoir dénoncé les abus perpétrés par un ex-prêtre sur de jeunes scouts entre 1971 et 1991.