BFMTV

La Tour Eiffel protégée par un mur de verre: visite du chantier qui s'achève

Une partie de la palissade de verre autour de la Tour Eiffel a été dévoilée ce jeudi. Ces travaux qui doivent s'achever d'ici le 13 juillet ont pour objectif de sécuriser l'accès au monument.

La Tour Eiffel ceinturée d'un mur de verre. D'ici le mois de juillet, deux parois transparentes s'étendront sur plus de 220 mètres, le long du quai Branly et de l'avenue Eiffel. Ce mur, dont une partie a déjà été édifiée est censé protéger le monument sans obstruer la perspective reliant le Trocadéro au Champ de Mars. 

Cette ceinture de verre pare-balles, construite en collaboration avec la préfecture de police a pour objectif de parer le risque terroriste. 

"La cloison de verre est épaisse de 6,5 cm, ce qui, je crois est ce qu'on fait de maximal en termes de sécurité. Elle est doublée de bornes qui peuvent résister aux chocs de véhicules", explique Bernard Gaudillère, président de la Société d'exploitation de la Tour Eiffel (SETE).

Une clôture qui "reprend la forme de la Tour Eiffel"

L'enceinte finit d'être protégée sur les façades Est et Ouest par une grille en acier, dont la conception a répondu à deux impératifs: la sécurité, mais aussi l'architecture. 

"La particularité de cette clôture, c'est qu'elle reprend la forme et les courbes de la Tour Eiffel, elle reprend l'inspiration du dessin initial de Gustave Eiffel qui a ensuite été un peu architecturé. Et surtout, elle a un rapport à sa hauteur. La Tour Eiffel fait 324 mètres de haut au sommet de son antenne et la clôture fait 3,24 mètres de haut, donc c'est le centième de la hauteur de la tour", souligne Alain Dumas, directeur technique de la SETE. 

L'accès au parvis de la tour a également été repensé. Désormais, le visiteur traversera des jardins aménagés. Deux hectares d'espaces verts, dont deux bassins qui offrent aux visiteurs une nouvelle approche du site sont en cours de réaménagement. Au total, le chantier de la Tour Eiffel s'élève à 35 millions d'euros, pris en charge par la SETE. 

D'ici le 13 juillet, la majorité des travaux devra être terminée pour le traditionnel feu d'artifice. Le chantier sera achevé en totalité en septembre. 
C. B avec Alexandre Chauveau