BFMTV

La Poste privatisée ?

-

- - -

La Poste devient une Société Anonyme, aux capitaux exclusivement publics. Mais les syndicats dénoncent une privatisation masquée. Bonne ou mauvaise idée ?

Pour anticiper l'ouverture à la concurrence européenne prévue pour 2011, La Poste va devenir une société comme les autres, une Société Anonyme (SA), mais avec des capitaux exclusivement publics. Ce « compromis » annoncé hier par Nicolas Sarkozy « ne mange pas de pain », selon Eric Izraelewicz, directeur de la rédaction de La Tribune : « La seule concession que le Chef de l'Etat fait par rapport à ce que demande la direction de La Poste, c'est qu'il n'évoque pas l'introduction en bourse de la société. C'est une concession naturelle aujourd'hui, étant donnée la crise. »

Première étape vers la privatisation ?

Remettant sérieusement en doute les intentions affichées par le Chef de l'Etat, Eric Izraelewicz abonde dans le sens des syndicats qui craignent une privatisation de leur entreprise : « Nicolas Sarkozy va s'en défendre, (...) mais en réalité c'est quand même la porte ouverte vers la privatisation. Ça a été le cas pour France Télécoms, pour Gaz de France, presque pour EDF ; au début on a dit qu'on changeait juste de statut, et puis avec le temps on a ouvert le capital et commencé la privatisation. Surtout que l'Etat n'a pas beaucoup d'argent en ce moment, alors on voit mal comment il va pouvoir en apporter à la Poste qui en a besoin. »

La rédaction-Bourdin & Co