BFMTV

L'Anses alerte sur les dangers des portables mis en vente avant 2016 et qui émettent trop d'ondes

Certains téléphones portables mis en vente avant 2016 doivent être retirés de la circulation, ou au moins mis à jour, car ils émettent trop d'ondes et dépassent les normes les plus récentes quand ils sont portés dans la poche d'une veste, juge lundi l'agence sanitaire Anses.

Sur le même sujet