BFMTV

La Patrouille de France dans le ciel de Paris

-

- - AFP

La Patrouille de France a survolé la capitale ce vendredi. Un événement rarissime, puisqu'il n'a lieu que deux fois par an. Cette fois-ci, la Patrouille rendait hommage aux aviateurs Français de la seconde guerre mondiale.

Les neuf Alphajet de la Patrouille de France suivis de quatre Mirage 2000 ont survolé Paris ce vendredi matin en hommage aux as de l'aviation de la Première guerre mondiale, a annoncé l'armée de l'Air.

L'événement, est rarissime, puisque la Patrouille ne survole Paris que pour le 14 juillet et l'arrivée du Tour de France. Ce survol a clôturé une cérémonie dans la cour des Invalides, en présence de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées.

Une traînée de fumée bleu-blanc-rouge bien connue

En formation serrée, les Alphajets ont lâché pendant quelques secondes leur fameuse traînée de fumigène bleu-blanc-rouge au moment du survol de la cérémonie, a constaté l'AFP. 

D'abord dédiée à des missions d'observation, l'aviation s'est imposée comme une arme à part entière durant la Grande guerre avec l'avènement du combat aérien.

Des exploits réalisés par les aviateurs de la guerre 14-18

En quatre année de conflit, près de 17.000 aviateurs ont obtenu un brevet de pilote militaire, revendiquant 3.950 victoires dont près de la moitié remportée par 1% d'entre eux, les 189 as qui ont abattu 1.814 appareils ennemis.

Surnommés les "Chevaliers du ciel", ces aviateurs, encensés par la presse et la littérature, sont devenus des légendes nationales, de Georges Guynemer à René Fonck.

Les exploits des as de 1914-1918 demeurent un puissant symbole identitaire pour l'armée de l'air, dont les appareils portent des insignes d'escadrilles remontant parfois jusqu'à cette époque.

S.Z avec AFP